Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
8 août 2013 4 08 /08 /août /2013 11:25

1152501.jpg

 

Résumé:

En camp de vacances, Angie, 13 ans, disparaît… Elle revient chez elle, persuadée de s’être seulement égarée quelques heures. En réalité, trois ans se sont écoulés. Trois ans sans le moindre souvenir, si ce n’est de profondes cicatrices aux chevilles et aux poignets, et une étrange bague à l’annulaire. Tout laisse à penser qu’Angela a vécu l’enfer… Mais que s’est-il réellement passé ? Et pourquoi a-t-elle tout oublié ?

 

Mon avis :

Un roman poignant est la seule chose qui me vienne  l'idée une fois ma lecture terminée. Que dire ? J'ai beaucoup aimé cette histoire où l'on voit la protagoniste perdre peu à peu pied. L'auteure, avec beaucoup de talent, nous peint un personnage loin de nos standards. Une jeune enfant qui devient femme sans s'en rendre compte et bien avant d'y être prêtre. Certes, beaucoup des situations présentées ici ne m'ont pas surprise. J'avais deviné beaucoup de choses bien avant qu'elles ne soient dites, mais cela n'enlève rien à la beauté du récit.

Ce qui plaît ici c'est le cheminement de notre protagoniste qui lutte progressivement pour récupérer sa vie sans pour autant vouloir récupérer ses souvenirs. On aimerait savor ce qui lui est réellement arrivé. Mais cette pudeur dans le récit qui nous est fait est ce qui fait le charme de ce roman.

On a un personnage avec une force de caractère inouïe, un auteure qui manie bien les mots, une histoire peu vraissemblable tant elle est cruelle, mais, malheureusement, beaucoup trop de gens vivent ce genre de situation.

Ce qui m'a poussée à le lire, sans aucun doute possible l'aspect mystère qu'on met autout de son amnésie. Ce qui m'as poussée à continuer à le lire : comprendre les méandres de notre cerveau pour venir à préférer zapper une partie de ses souvenirs pour moins souffrir.

Bref, une histoire à découvrir pour les moins sensible d'entre vous !

Repost 0
20 septembre 2012 4 20 /09 /septembre /2012 15:53

1086073.jpg Résumé :

Rachel Knight est une procureure pas comme les autres : grande gueule, casse cou et casse couille, elle a tout pour plaire. Tout son petit monde tranquille bascule le jour où son collègue et ami est retrouvé mort dans la chambre d'un motel. Les autorités soupçonnent un suicide doublé d'un meurtre car avec lui on retrouve le corps d'un adolescent. toutes les spéculations circulent alors. Le procureur ne serait-il pas un pédophile ? Rachel n'y croit pas, mais est promptement écartée de l'enquête. A la place, elle écope d'une des affaires du défunt. Il s'agit du cas d'un viol d'une adolescente.

Enquêtant sur cette dernière enquête, elle se rend compte que les deux affaires étaient liées. Avec ses deux fidèles amies, elle décide de blanchir son ami et collègue. Mais que risque-t-elle de trouver ? La vérité sera-t-elle acceptable ?

 

Mon avis : 

Une histoire presque intéressante. L'intrigue est bien menée. Un début accrocheur, deux enquêtes prenantes, des personnages intriguants mais un dénouement complètement bâclée. Je parle de ce roman uniquement pour le travail de l'auteur au niveau de ses personnages. Ils ont tous une histoire intéressante bien que pas assez exploitée.

L'identité du malfrat ne vous surprendra pas, mais vous décevra. A la fin de l'intrigue, vous vous demanderez si vous l'aviez  réellement rencontré dans l'histoire. Vous aurez l'impression d'être floués.

Bref, pas de mots pour dire que j'ai été déçue par le dénouement, mais intriguée par l'histoire en elle-même.

Bonne lecture à tous !

Repost 0
11 juillet 2011 1 11 /07 /juillet /2011 14:09

41oj5kRnA-L._SL500_AA300_.jpgRésumé : 

 

Dans une clairière, la police fait une découverte macabre : cinq fosses dans lesquelles reposent cinq bras gauches. Les tests ADN révèlent très vite qu'il s'agit des cinq fillettes disparues dernièrement. 

L'équipe d'agents spéciaux dirigés par le professeur Goran Gavila, criminologue de renom, aurait pu conclure aux meutres pur et simple de ces filles, mais ils découvrent un sixième bras. Aucune autre fillette n'a été portée disparue, à qui donc peut bien appartenir ce bras?

Pour trouver une réponse à sa question, Goran Gavila fait appel à Mila Vasquez, experte dans les affaires d'enlèvement. Commence alors une course contre la montre. Ils découvrent que la sixième fillettes est encore en vie et que le tueur en série veut s'amuser avec eux.

Leur enquête mène les experts sur la piste de d'autres meurtres qui ne semlent avoir aucun lien entre eux sauf peut-être le geôlier de la sixième fille. Forts de cette certitude, ils se laissent peu à peu submerger par la rage quand ils se rendent compte que le meurtrier ne fait que les manipuler.

Que veut réellement le teur en série ? Pourquoi cette petite fille et pas une autre ? Pourquoi les mener vers d'autres tueurs séris qui ne semblent rien avoir en commun, sauf peut-être leur goût morbide pour la torture et le meurtre ?

 

Mon avis :

 

Trop fort ! Ont été les seuls que j'ai pu prononcé tout au long de ma lecture. L'auteur est tout simplement trop fort et j'ai été agréablement bluffée. Je croyais tout connaître des méandres de ce genre de littérature et je n'ai rien vu venir.

Comme le chuchoteur de son histoire, le narrateur mène le lecteur par le bout du nez. Il nous met sur une piste et la brouille tout de suite après nous plongeant dans un abyme de doutes. On se prend à craindre pour la vie de la sixième fille comme les enquêteurs du roman. On s'attache à elle et on a envie de la sauver. Du coup, comme les autres on essait de trouver son identité mais il n'y aucun indice pour nous aider dans notre quête.

Comme l'équipe d'enquêteurs, on essait de comprendre la logique du meurtrier, de comprendre son but final, mais rien, non rien ne laisse supposé le final auquel on assiste dans les derniers pages.

Ma seule certitude tout au long de ma lecture, Le fait que Mila Vasquez a un lien avec cette affaire. Quel peut-être ce lien ? Je vous laisse le deviner. Même ça j'ai eu du mal à le cerner avant de lire les dernières lignes.

Il s'agit-là d'un intrigue captivante, palpitante. Nous vous laissez pas berner par la lenteur des premières pages et laissez-vous entraîner sur la route de la découverte de la noirceur de l'âme humaine.

Une fois votre lecture terminée, vous aurez, comme Mila Vasquez, l'impression de vous être plongé dans un abyme de noirceur qui même après être revenu à la réalité semble encore vous coller à la peau.

Le pire sans doute dans ces lignes, le fait que tous les meurtres décris ou presque proviennent de faits rééls.

Comme moi laissez vous séduire par l'écriture fluide et cadencée de Donata Carrisi et ne lâchez le livre qu'une fois les dernières lignes dévorées.

Bonne lecture !

Repost 0
7 juin 2011 2 07 /06 /juin /2011 10:02

http://booknode.com/book_cover_tmp_154616_250_400 Synopsis :

Dylan Raines s'est endormi malade. A son réveil, toute sa famille a été tuée à 'exception de son frère aîné, Richard. Le meurtrier, c'est lui. En effet, alertés par Richard, les policiers ont retrouvé Dylan endormi, couvert de sang et tenant encore la hache entre ses mains. Dylan, âgé alors de onze ans devient Le petit Boucher du Minessota.

Le garçon est condamné est enfermé dans une maison de correction alors qu'il ne se souvient de rien.

Quarante ans plus tard, Marshall Marchand fait la connaissance de Pollyana. Ils tombent éperdument amoureux et se marient au bout de trois mois. En se faisant tiré les cartes, Polly apprend que son mari n'est pas celui qu'il croit.

Qui est donc Marshall Marchand ? Dylan Raines est-il vraiment l'auteur de ces horribles meurtres ? Comment un enfant peut-il tuer toute sa famille ?

 

Mon avis :

Un roman haletant qui vous ménera de surprise en surprise. L'auteure est douée avcec les mots et elle saura vous guider tour à tour dans un monde d'horreur, puis dans un monde romantique teinté de mystères.

Le point fort de l'intrigue : le passage du passé au présent, c'est-à-dire un aller-retour dans la vie de Dylan puis dans celle de Marshall, mais aussi dans l'enfance de Polly et dans sa vie d'adulte.

Le point faible : dès le début on sait où va nous mener l'auteure (je lis peut-être trop ce type de littérature, mais c'est ce qui me plait le plus).

Ce qui m'a plu aussi, me plonger dans la mentalité du jeune meurtrier et tenter de savoir pourquoi il a fait ça. Douter avec lui, délirer avec lui, le prendre en affection et se mettre à espérer qu'il ne l'ai pas fait.

Il vous faut donc le lire pour savoir ce qui est advenu de Dylan, comprendre ses actes et découvrir une auteure de talent.

Venait découvrir un monde flippant ! 

Repost 0
2 juin 2011 4 02 /06 /juin /2011 14:24

http://storage.canalblog.com/76/99/398363/48364579_p.jpg Résumé :

Mary pourrait être une jeune fille comme les autres, mais voilà, elle est née longtemps après le Retour. Personne dans son village, qui se trouve au coeur de la forêt des dents et des mains, ne sait exactement ce qui a causé l'infection et le Retour, mais tous savent qu'ils doivent se tenir loin des grillages qui protègent le village. Ce grillage les protège des damnés parmi lesquels on peut compter le père de Mary.

Enfermée dans ce village qu'elle n'a jamais quitté, menacée par les damnés qui rôdent en attendant leur repas, Mary rêve. Elle rêve de ce monde avant le retour dont lui parle sans cesse sa mère. Elle rêve de cet océan qu'elle n'a pu voir qu'en photo. Elle veut croire en l'existence d'un monde sans damnés au-delà de la forêt. Mais la vie en a décidé autrement. Au moment où elle perd tout espoir car sa mère a été infectée, son village se fait attaquer et elle se doit de garder courage pour sauver la vie de ceux qui sont obligés de la suivre pour fuire la menace.

Qu'adviendra-t-il de Mary et de ses amis ? Finira-t-elle par voir l'océan ?

 

Mon avis :

Dans mon résumé, j'ai fait le choix de laisser de côté "l'histoire d'amour" de Mary. Pourquoi ce choix ? Parce que cette histoire est inexistante malgré l'annoce de la quatrième de couverture. Cela n'enlève en rien l'intérêt de l'intrigue.

C'est un livre que j'ai pris plaisir à lire. L'écriture est fluide, le style agréable et le sujet du texte plus qu'intéressant. Qui aurait pu dire que je me laisserait tenter par une histoire de zombies ? Je l'avoue, c'est déroutant au début. C'est vrai, on peut trouver cela ridicule, mais on se prend au jeu. On finit, par le biais de l'écriture à la première personne, par entendre nous aussi les cris des damnés qui réclament leur nourriture. On a l'impression de vivre comme Mary, toujours enfermée à entendre les grillages plier sous le poids des zombies.

Le génie de l'auteur ? Le huit-clos. Ce récit est une vrai mise en abyme. Un huit-clos dans un huit-clos. En effet, le lecteur se laisse vite enfermer dans l'esprit de Mary qu'il peut juger par moment comme folle (elle l'est peut-être), il se laisse enfermer dans ce village, puis sur le chemin qu'elle décide de suivre. Là où l'auteur fait fort, c'est que comme la protagonniste, le lecteur se laisse prendre au jeu et se laisse gagner par le désir de découvrir un monde meilleur au bout du chemin. 

Mais tout n'est pas parfait dans ce récit. Il y a, à mon goût, trop de mystère, trop de non-dits qui finissent par "emmerder" le lecteur. Même à la fin, on a l'impression qu'il manque quelque chose. Une vraie fin, par exemple. Mais je viens d'apprendre qu'il y aurait un deuxième tome. Peut-être qu'il éclairera un peu ma lanterne.

Un roman que je conseil à tous ceux, petits et grands, qui aiment les histoires invraissemblables et surtout ceux qui aiment se plonger dans l'esprit des personnages.

Bonne lecture à vous !

Repost 0
28 décembre 2010 2 28 /12 /décembre /2010 16:44

de28-001.jpg Résumé :

Jeanne Korowa est juge d'instruction au TGI de Nanterre. Elle s'occupe essentiellement d'affaires financières et rêve de s'occuper d'une véritable affaire criminelle avec un tueur en série. La jeune femme pourrait avoir une vie ordinaire si elle n'était pas si dépressive et si elle ne s'était pas entichée d'un homme qui ne veut plus d'elle. 

Une affaire de financière à l'échelle nationale impliquant des politiques français lui donne l'occasion de mettre sur écoute le psychiatre de son amant. Au même moment, l'un de ses amis juges hérite d'une affaire criminelle. les meurtres se succèdent et font tous penser à un rituel sorti tout droit de la préhistoire. Jeanne se passionne alors pour ses meurtres et aide son ami dans son enquête. L'horreur des meurtres teintés de cannibalisme ne semble pas choqué notre héroïne aui se sent revivre au contact de ce meurtrier venu d'un autre temps.

 

Mon avis : 

J'ai été bluffé par ce récit haut en couleur. La description des meurtres ne choque pas plus que cela. l'enquête de notre héroïne et si bien décrite qu'on a nous même l'impression de la mener. En outre, l'histoire est axée sur elle mettant de côté les autres personnages. On a donc du mal à deviner l'identité du meurtrier. Bon, j'avoue, moi, je le savais dès le début, mais l'auteur a su me faire douter à certains moments. Je n'ai pas de mérite à force de lire ce genre de roman, je fini par comprendre la logique des auteurs, mais ils arrivent à me surprendre autrement.

Outre le meurtrier, son attachement à la préhistoire et au cannibalisme. ça ça m'a bluffé. J'ai aussi aimé la description des différentes villes de l'amérique latine et centrale que notre héroïne doit traverser pour mener à bien son enquête. Il s'agit d'une véritable descente en enfer qui lui permet de renaître.

On retrouve ici de nombreux mythe que le côté psychologique des personnages permet de visiter ou de revisiter telle que celui d'Oeipe ou encore celui de la naissance. 

Bref, il faut le lire absolument pour pouvoir voyager à travers l'histoire, à travers l'âme humaine et aussi le monde.

Repost 0
15 décembre 2010 3 15 /12 /décembre /2010 15:00

de15-001.jpgrésumé de l'éditeur : 

Lorsque l'inspecteur Cassie Madox est appelée sur les lieux d'un meurtre, elle perçoit dans la voix de ses collègues une tension inhabituelle. Et pour cause : la victime lui ressemble trait pour trait, et porte des papiers au nom d'Alexandra Madison. Une identité que Cassie a inventé et dont elle s'est servie, voilà des années, pour infiltrer un réseau de trafic de stupéfiants. Afin de démasquer l'assassin, les policiers de Dublin imaginent le plus dangereux des stratagèmes : prétendre qu'Alexandra a survécu à ses blessures et obliger Cassie à se faire passer pour elle. La voici qui intègre le vieux manoir qu'Alexandra partage avec quatre amis, étudiants comme elle à Trinity College. Un lien étrange les unit : ils vibrent d'un même amour pour la littérature, d'un même refus de s'encombrer de leur passé.

Dans ce huit clos où le moindre faux pas lui serait fatal, dans la peau d'une autre, l'inspecteur Cassie Maddox sert d'appât...

 

Mon avis : 

Un suspense haletant ! On a du mal à entrer dans l'histoire au début car cela traîne, mais après on est subjugué. Que dire pour vous donner envie de connaître cette intrigue ? Elle est écrite à la première personne ce qui nous donne l'impression d'être au coeur même de chaque événement. Comme Cassie on s'attache à Lexie et à ses colocataires. On a envie de croire que le meurtrier est extérieur à la maison. On tremble pour l'inspecteur quand on la sent basculer de l'autre côté. On se demande tout au long de l'histoire si elle va finir par perdre la raison, par se perdre dans son jeu de rôle. On émet des hypothèses au fur et à mesure que l'histoire avance sur l'identité du meurtrier. On aime et on déteste chaque personnage à tour de rôle. On s'émerveille devant la simplicité de l'écriture. Bref on aime ou on déteste cette histoire et moi je l'ai bien aimé ! J'ai été parfois perdue par la duplicité du personnage, mais l'histoire était bien menée.

Repost 0
14 septembre 2010 2 14 /09 /septembre /2010 20:53

 Synopsis :

 

Le royaume d'Endil n'est pas un royaume comme les autres. Il est dirigé Par Isaar qui comme ses prédécesseurs à une chevelure dorée. Un décret royal veut que le roi d'Endil ne puisse épouser qu'une femme aussi blonde que lui, mais les choses sont compliquées pour Isaar. En effet, une prophétie lui promis une descendance immortelle qu'une femme d'en bas lui donnera.

Les sujets de ce souverain à l'avenir peu commun sont réunis dans un même espace. Une sorte d'immense château fort qui acueille la famille royale en haut et le peuple en bas. Tout ce petit monde vit en vase clos.

Albane, Erah, et Merwan sont trois amis d'enfance du monde d'en bas. Ils vivent dans l"insouciance jusqu'aujour où l'un d'eux est chargé d'arrêter un tueur en série qui s'en prend aux brunes, que l'autre décide de fuire le royaume et son roi despotique, et que le jeune femme se voit contrainte à épouser ce même roi.

Quel destin attend ces quatre jeunes gens ? Que cache les égoûts du royaume d'Endil ? Quel lourd secret porte chacun de ces personnages ?

 

Mon avis :

 

 

Internet recèle de trésor. Voici l'une de mes dernières trouvailles. Ces blogs de jeunes auteurs qui publien tleurs écrits dans l'espoir d'être un jour publier est une vrai mine d'or.

Ce nouveau roman est pas mal écrit ! L'auteure ne fait pas de faute de langue (ce qui est rare) et nous propose une intrigue originale. Ici, on a un subtil mélange du roman policier, roman fantastique et roman d'amour. Ces trois ingrédients réunis donnent un coktail assez détonnant. Le surnaturel vient se mêler à une atmosphère qui nous rappelle étrangement le Moyen Age. Le suspense est bien utilisé du début à la fin et on a parfois l'impression d'avoir trois histoires en une. Tout se passe en vase clos et on a parfois l'impression d'étouffer comme le bas peuple de ce royaume.

Je reconnais que le style peu parfois paraître pauvre, mais l'auteure précise qu'il s'agit d'un premier jet  et qu'elle travaille la version final.

Je vous invite à découvrir cette histoie hors du commun sur : http://histoires-fantasy.over-blog.com/

 

 

 

Repost 0
26 juillet 2010 1 26 /07 /juillet /2010 16:29

41uOYUJkt3L__SL500_AA300_.jpgrésumé :

 

Qui se souvient de ce vampire issu de l'armée de nouveau-né de Victoria dans le 3 ème tome de Twilight ? Et pourtant elle a une histoire qui se doit d'$etre connue.

Bree Tanner est une jeune adolescente de 15 ans qui se fait transformer par Victoria pour lutter contre les Cullen. Zllz nous raconte sa nouvelle vie de vampire avant que les Volturi ne mettent fin à son immortalité.

 

Mon avis :

 

Je ne voulais pas lire cette jistoire, me disant que l'auteure ne saurait m'entraîner dans cet univers vampirique si j'en connaissais la fin. Mais en allant voir le troisième volet de la saga au cinéma, j'ai trouvé l'actrice touchanyr, laissant entrevoir dans son jeu quelques détails de ce nouveau roman. Je me suis donc laissée tenter et le verdict est tombé. J'ai tout simplement adoré. Je dois une fois encore reconnaître le talent d'écriture de Stephenie Meyer, mais aussi sa capacité d"analyse de la psychologie huùaine. Oui, je sais, Bree est un vampire, mais ses états d'âmes sont si humaine qu'on oublie sa nouvelle nature.

Ce que j'aime chez cette auteure ce n'est pas la manière dont elle décrit mes différentes scènes, mais les sentiments si transparents de ses personnages.

On s'attache d'emblée ) cette vampire adolescente malheureusement manipulée. Manipilée par ses créateurs mais aussi par sa nouvelle condition de vampire. On espère avec elle quand elle trouve un ami  de le garder pour l'éternité. Comme elle on a du al à croire que l'amitié entre vampire n'est qu'un mythe, ou encore que ses proches ne reviendront jamais. Avec elle on tremnle au moment du combat. On s'insurge contre elle quand une échapatoire se présente à elle, et comme elle on se résigne quend le moment de mourir arrive.

Bree est devenue mon personnage féminin préférée de la saga et Jacob reste le préféré côté masculin.

Je dis bravo à l'auteure pour ce nouveau chef-d'oeuvre et a envie de lui dire à quand un roman consacré au sort de Fred.

Bonne lecture à vous:

Repost 0
12 juillet 2010 1 12 /07 /juillet /2010 10:00

070205015327_91.jpg

 

Résumé :

 

Roxane est une jeune enseignante somme toute ordinaire. Elle a la phobie des aiguilles et s'est inventée une astuce pour pouvoir supporter les piqures : elle s'évade par le rêve. Elle se laisse tomber dans une demi-somnolence.

Roxane est atteinte d'une pneumonie, ce qui la conduit à subir de nombreuses piqures. Elle utilise son remède contre la peur, mais le rêve devient vite cauchemar. En effet, dans son rêve, elle se retrouve confronté à des vampires dans un monde différents du sien.

Quand le cauchemar devient réalité, la vie si tranquille de Roxane sombre vers l'étrange et le danger.

Quel est donc ce monde qui ne cesse de l'appeler vers lui ? Quel étrange détestin l'attend?

 

Mon avis :

 

Voilà le troisième romans que j'ai lu sur le blog de Chloé et Solenne qui est en lien sur la page d'accueil (romans fantastiques).

J'aime beaucoup ce genre de littérature qui vous amène une part de rêve. Ces jeunes auteurs ont un réél talent et je vous incite à les lire et à les aider dans leurs démarches de publication.

Ce n'est pas celui que j'ai préféré sur ce blog, mais il reste intéressant. Il alli bien humour, action et fantastique. C'est de la bit-lit, alors soit on aime soit on aime pas, mais il faut reconnaître le talent de l'ateur.

Le monde créé ici est attractif et surprenant. Il gomme certaines de nos connaissance sur le sujet des vampires et laisse une grande place à d'autres personnages mythiques.

A découvrir.

Repost 0

Présentation

  • : Le blog de Shan-In
  • Le blog de Shan-In
  • : Ce blog prend un nouveau départ. Il est essentiellement consacré à mes deux passions : la lecture et la tv asiatique. Alors régalez-vous!
  • Contact

Recherche

Catégories