Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 juillet 2011 1 11 /07 /juillet /2011 14:09

41oj5kRnA-L._SL500_AA300_.jpgRésumé : 

 

Dans une clairière, la police fait une découverte macabre : cinq fosses dans lesquelles reposent cinq bras gauches. Les tests ADN révèlent très vite qu'il s'agit des cinq fillettes disparues dernièrement. 

L'équipe d'agents spéciaux dirigés par le professeur Goran Gavila, criminologue de renom, aurait pu conclure aux meutres pur et simple de ces filles, mais ils découvrent un sixième bras. Aucune autre fillette n'a été portée disparue, à qui donc peut bien appartenir ce bras?

Pour trouver une réponse à sa question, Goran Gavila fait appel à Mila Vasquez, experte dans les affaires d'enlèvement. Commence alors une course contre la montre. Ils découvrent que la sixième fillettes est encore en vie et que le tueur en série veut s'amuser avec eux.

Leur enquête mène les experts sur la piste de d'autres meurtres qui ne semlent avoir aucun lien entre eux sauf peut-être le geôlier de la sixième fille. Forts de cette certitude, ils se laissent peu à peu submerger par la rage quand ils se rendent compte que le meurtrier ne fait que les manipuler.

Que veut réellement le teur en série ? Pourquoi cette petite fille et pas une autre ? Pourquoi les mener vers d'autres tueurs séris qui ne semblent rien avoir en commun, sauf peut-être leur goût morbide pour la torture et le meurtre ?

 

Mon avis :

 

Trop fort ! Ont été les seuls que j'ai pu prononcé tout au long de ma lecture. L'auteur est tout simplement trop fort et j'ai été agréablement bluffée. Je croyais tout connaître des méandres de ce genre de littérature et je n'ai rien vu venir.

Comme le chuchoteur de son histoire, le narrateur mène le lecteur par le bout du nez. Il nous met sur une piste et la brouille tout de suite après nous plongeant dans un abyme de doutes. On se prend à craindre pour la vie de la sixième fille comme les enquêteurs du roman. On s'attache à elle et on a envie de la sauver. Du coup, comme les autres on essait de trouver son identité mais il n'y aucun indice pour nous aider dans notre quête.

Comme l'équipe d'enquêteurs, on essait de comprendre la logique du meurtrier, de comprendre son but final, mais rien, non rien ne laisse supposé le final auquel on assiste dans les derniers pages.

Ma seule certitude tout au long de ma lecture, Le fait que Mila Vasquez a un lien avec cette affaire. Quel peut-être ce lien ? Je vous laisse le deviner. Même ça j'ai eu du mal à le cerner avant de lire les dernières lignes.

Il s'agit-là d'un intrigue captivante, palpitante. Nous vous laissez pas berner par la lenteur des premières pages et laissez-vous entraîner sur la route de la découverte de la noirceur de l'âme humaine.

Une fois votre lecture terminée, vous aurez, comme Mila Vasquez, l'impression de vous être plongé dans un abyme de noirceur qui même après être revenu à la réalité semble encore vous coller à la peau.

Le pire sans doute dans ces lignes, le fait que tous les meurtres décris ou presque proviennent de faits rééls.

Comme moi laissez vous séduire par l'écriture fluide et cadencée de Donata Carrisi et ne lâchez le livre qu'une fois les dernières lignes dévorées.

Bonne lecture !

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Luna 15/10/2011 11:43



Sans toutes les coquilles que j'ai vu (et vérifiées par mes prof), ça aurait été un véritable coup de coeur !
L'avantage du coup, c'est que j'ai bien pu réviser mes cours... mais c'est tellement dommage un livre policier où les détails médicaux n'ont rien à voir avec la réalité !



Shan-In 17/10/2011 06:19



c'est peut être vrai, mais ce ne sont pas ces détails là qui m'ont le plus plus. Non, moi c'est toute l'intrigue qui arrive à nous mettre en haleine du début à la fin. Il est vrai qu'il y a des
invraissemblances parfois, mais c'est tout ce qui fait le charme d'un bon roman : ce petit quelque chose qui fait que ça vous plait et que ça vous dérange en même temps. Pour moi, ça a été un
véritable coup de coeur et j'ai bien peur maintenant de ne plus retrouver la même sensation quand je lis ce genre de littérature.



Sloopy 23/07/2011 15:38



je me suis laissée ballader de bout en bout pas l'auteur. Ca faisait longtemps qu'un polar/thriller ne m'avait pas autant captivée.


 



Shan-In 25/07/2011 10:27



J'ai eu la même impression que toi. Ce genre littéraire ne me procure plus de surprise, mais j'ai été scotchée. 


Sans aucun doute la découverte littéraire pour moi de ce moi-ci!



Présentation

  • : Le blog de Shan-In
  • Le blog de Shan-In
  • : Ce blog prend un nouveau départ. Il est essentiellement consacré à mes deux passions : la lecture et la tv asiatique. Alors régalez-vous!
  • Contact

Recherche

Catégories