Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
23 septembre 2013 1 23 /09 /septembre /2013 20:01

Dream-High-image.jpg

Genre :

école, musicale, romance

 

Nombre d'épisodes :

16

 

Cast :

IU

Kim Soo-Hyun

Suzy

Taecyeon

Wooyoung

Uhm ki-Joon

 

Synopsis :

Go Hye Mi est une jeune chanteuse lyrique qui se prépare à entrer à Juilliard. Talentueuse, elle fait des envieuses et est adulée par son amie Baek-Hee. Seul bémol à sa vie, son père. Ce dernier est endetté et a quitté le pays laissant ses filles se débrouiller seules. Ma Da Sik, usurier de son état, oblige la jeune femme à régler les dettes de son père. Pour se faire, il l'oblige à s'inscrire à Kirin, école d'art de Corée. La jeune fille se présente au casting de recrutement et se fait recalée, non par manque de talent, mais par manque de modestie.

Finalement le directeur décide de lui donner une chance et elle intègre une classe spéciale avec Song Samdong et Jin Gook. Leur professeur, Kang, a un lien avec Hye Mi tout comme Jin Gook. Commence alors une longue ascencion vers la gloire.

 

Mon avis :

10/10. Suis-je objective ? Je ne crois pas.

J'ai tout bonnement adoré. Et dire qu'à sa sortie je m'étais dis "jamais" je ne perdrai mon temps avec ce drama. Je ne regrette pas mon voyage dans l'univers des fabricants de stars coréennes. Le style school comme romance niais ne dérange pas et la comédie musicale ajoute un plus. Bon, j'avoue que j'ai regretté qu'il n'y ai pas plus de chanson surtout avec les voix incroyables de Suzy, IU ou encore Kim Soo Hyun. J'avoue j'ai aimé chacune des chansons, bien que les chorégraphies m'aient laissée de marbre. Autre point positif, l'humour. J'ai bien rigolé comme sur la fin j'ai été prise à la gorge par l'émotion de certains personnages? Ce que j'ai adoré ici les liens qui unissent les personnages si bien qu'on a l'impression qu'il n'y a pas de personnage principal mais un groupe d'amis qu'on prend plaisir à suivre dans leur évolution. Et puis, il y a cette intrigue qui commence avec la fin. D_s le premier épisode, on sait que l'un de nos héros a connu la gloire et tout au long du drama on essaie de deviner lequel c'est. On en a une petite idée au début avant de changer d'avis sans cesse.

Bref, presqu'aucun bémol, si ce n'est cette fin qui reste tout de même cohérente mais à laquelle je n'adhère pas du tout.

 

KimSooHyuntumblr_m7wqz0fg3A1qb53xjo1_500_5.pngKim Soo Hyun interprète le personnage de Song Samdong, un campagnard qui décide de suivre Hye Mi à Séoul après avoir eu un coup de coeur pour elle. C'est le personnage à suivre sans condition. Avec sa bouille de jeune premier, Soo Hyun nous entraîne facilement dans les méandres de la personnalité de son personnage. On s'attache à lui car l'acteur a du talent et qu'il sait nous faire rire comme nous faire trembler d'émotion. C'est ses peines qui nous marqueront le plus. C'est ses difficultés qui nous tiendront en haleine jusqu'à la fin. C'est toujours lui qui nous fera tantôt rager, tantôt trembler d'inquiètude. On l'aime ce campagnard un peu bourru mais si innocent. Il ne correspond en rien à notre idéal masculin et pourtant, comme l'héroïne, on ressentira un petit plus pour lui. Perso, s'il n'y avait pas eu Jason, il aurait été mon coup de coeur masculin. N'empêche c'est lui qui m'aura fait pleurer à cause de son histoire d'amour, de ses difficultés à atteindre son rêve (faire de la scène) et son choix ultime : l'amour ou la gloire. Pour lui, je retiendrai la phrase de Pil Sook : "Atteindre les sommets c'est accepter de vivre isolé et de ne connaître que le froid". Je pense que pour lui c'est lus que vrai.

 

taecyeon2.jpgTaecyeon interprète lui le rôle de Jin Gook. Ce personnage, lui, incarne le mâle par excellence. Celui dont on rêve toutes secrètement. Il a le physique qui va avec. J'avoue, au début c'était mon préféré. Je priais secrètement Hye Mi de le choisir tant je ne voulais pas le voir souffrir plus qu'il ne l'avait déjà fait. Pour lui, j'ai rêvé d'une fin heureuse. Mais voilà, c'est le seul personnage à ne pa réellement évolué, donc on finit par l'oublier et on se prend plus d'affection pour Song Samdong quand Jin Gook déclare sa flamme à Hye Mi. On s'y attendait, donc on s'attend à ce qu'ils finissent ensemble. Du coup, les plus sensibles d'entre nous décident d'être compatissantes avec Samdong et oublien le beau Jin Gook. il faut avouer que aecyeon n'a réellement que son physique pour ui et que le talent n'est pas encore ça. Son personnage campe plus le rôle du grand frère protecteut qu'aime tous mais qui ne nous fait pas vibrer.

 

wooyoung.jpgWooyoung interprète Jason, le personnage le plus glamour, le plus tendre, le plus sexy. Le couple qu'il forme avec IU qui interprète le rôle de Pil Sook est le kawaii que j'ai vu jusqu'à présent. Il n'est pas très grand mais sa taille est u concentré de beauté, de bonne humeur, de gentillesse et d'amour. Du talent, il en a et il ne demande qu'à se développer. C'est juste trop bien de le voir évoluer dans ce drama et d'être comme Pil Sook, d'attendre avec impatience un simple signe de sa part. Lui, il sait nous faire vibrer.

 

ghost-Uhm-Ki-Joon-11C'est avec grand plaisir que j'ai retrouvé Uhm Ki Joon (Scent of a woman). Un rôle secondaire qui n'en est pas un qui le met une fois de plus en valeur. Le professeur Kang est un personnage tendre et philosophe qui nous fait rire et nous attendri tout à le fois. Moi, je l'aime et comme le professeur Shi ça fait belle lurette que j'ai craqué pour lui. LOL! Ce personnage d'abord insignifiant est le maillon de l'intrigue, son centre de gravité. C'est le mentor dot toute jeunesse a besoin pour évoluer vers son rêve. Grand-frère, père, psy, confident et tout ce que vous voulez de positive. J'adhère complètement à ce personnage.

 

Suzy-Bae--Su-Ji-10.jpgSuzy, une voix sublime, un visage impassible et un talent d'actrice en devenir. Une belle surprise. Elle interprète le personnage avec qui tout commence : Go Hye Mi. D'abord repoussante, ce personnage évolue vers un caractère plus attrayant. Samdong dia d'elle, tout comme le professeur Kang : "Elle joue les fortes, mais c'est une petite chose fragile qui aime s'inquièter des autresé. Et ils auront bien raison. C'est elle qui pleurera le plus dans ce drama et rarement pour elle. Le jour du vrai spectacle, ces larmes de compassion pour Samdong m'ont déchiré le coeur, alors à bas les détracteurs ! Ce n'est pas mon coup de coeur mais je dirais que jouer celle qui ne ressent rien est très difficile et elle le réussi très ben ici. A voir par la suite. Comme Hye Mi j(ai longtemps hésité entre les deux protagonistes, mais on voit vite ou va sa préférence, mais la gardera-t-elle jusqu'à la fin ou jouera-t-elle les girouettes comme nous ?

 

iu-1.jpgIU mon coup de coeur. Quelle voix ! Quel talent d'actrice ! Et pourtant elle est si jeune. Elle interprète le personnage de Pil Sook? Dans ses clips comme dans le drama, Iu incarne le pays des Bisounours. Avec Pil Sook, la vie n'est que positivité et beauté. C'est le genre de fille qui nous exaspère mais qu'on adore quand même. On a envie de la protéger et de la voir heureuse dans tout ce qu'elle entreprend. Son couple est trop mignon et on aime trop la voir courir après Jason, puis tenter de le séduire. elle est resplendissante et j'adre l'écouter chanter.

 

Le personnage de Baek Hee est celui qui m'aura fait le plus pleurer. Ces nond-dits m'ont mise hors de moi et de compassion, j'ai pleuré pour toutes celles qui ont vécu la même chose et qui n'ont pas eu le droit d'oublier.

 

Bref, un pur moment de plaisir déguster avec gourmandise et sans concessions.


Repost 0
Published by Shan-In - dans kdrama
commenter cet article
11 septembre 2013 3 11 /09 /septembre /2013 14:32

f640f71721.jpg

Genre :

drame, webdrama

Nombre d'épisodes :

mini webdrama de 9 épisodes de 16 minutes

Casting :

Peter Ho

Janine Chang

 

Synopsis :

Le Jun Kai est un homme marquée par la vie. Sa première femme est morte assassinée alors qu'elle attendait leur enfant. C'est pour se venger de ce crime horrible qu'il décide d'épouser Le Yi, la fille  de celui qu'il tient pour principal responsable de ses malheurs.

La jeune femme est folle amoureuse de lui, mais Le Jun Kai, après la mort de son ennemi, décide de se venger sur la fille et la maltraite aussi bien moralement que physiquement. 

Courageuse et amoureuse, Le Yi accepte son sort jusqu'à l'annonce de sa grosse. Elle demande le divorce et s'éloigne de l'homme qu'elle aime et déteste en même temps.

Bien des années plus tard, leur chemin se recroise sans que rien n'est changé. Le Jun Kai continue à la persécuter, malgré ses sentiments pour elle.

Cette histoire d'amour naît dans la haine pourra-t-elle avoir une fin heureuse ?

 

Mon avis :

09.5/10.

Ce drama aurait pu être mon nouveau coup de coeur s'il n'avait pas eu cette fin décevante. C'est vrai qu'une autre fin n'aurait pas mieux marché quand on connaît la trame de l'histoire, mais j'ai bien le droit d'espérer un peu de bonheur dans ce monde si cruel. (:p) !

Tout ici est réuni pour nous plaire : la trame un peu sombre qui nous prends au coeur immédiatement, l'image magnifique, les ost, les acteurs de talents, la morale de l'histoire ainsi que son format.

Je ne dirais qu'une chose : dommage ! Dommage car ce 9ème épisode m'a déçue et en même temps il me marquera longtemps, donc pari réussi.

 

p-ho.jpgPeter Ho tient le rôle principal en interprètant le personnage de Le Jun Kai. Il est très sexy dns le rôle du bad boy très bad boy et très c** aussi. C'est ma découverte du mois je pense. Il m'a fait craquer avec son visage viril est très fermé dans cette interprètation. Ses traits durs sient bien à Le Jun Kai. Il a du talent et je pense que j'essaierai d'autres drama avec lui. Et pour couronner le tout, en plus de sa plastique irréprochable, il sait chanter. La preuve, l'ost qu'il interprète : Regrets. Dans les scènes de baisers il sonne vrai, incroyable !

Le Jun Kai est un homme blessée qui, par peur de souffrir encore, a fermé son coeur à toute émotion. Il s'empêche d'aimer ceux qui l'entourent ce qui peut le rendre antipathique. Pourtant on s'attache à lui car la peur de souffrir est peut-être une caractériqtique propre de tout être humain. La vie n'est pas faite pour ce grand sensible obligé de s'endurcir pour continuer à exister.

 

janine-chang.jpgJanine Chang, mon autre actrice taïwannaise préférée. J'ai été étonnée dans Black and white, conquise dans Sunny Happiness, et subjuguée ici. J'aime la force tranquille et la douceur qui se dégagent de cette femme et elle a un physique plus que plaisant. Que demander de plus.

Elle interprète ici le rôle de Le Yi, la femme persécutée, et elle le fait bien. Ce personnage n'est pas comme ces femmes de la télévision thai qui se laissent maltraiter par amour ou par faiblesse. Non, c'est une battante, à sa maière, ce qui force le respect. Le Yi séduit par son côté maternelle aussi bien avec son enfant que son mari. Elle nous appate avec son sourire et nous crève le coeur dès qu'elle pleure. Elle avait tout avant sa rencontre avec Le Jun Kai, si bien qu'on se demande si leur retrouvaille lui apportera réellement du bonheur.

 

Je terminerai en disant que ce mini drama est à voir car son format nous permet d'entrer tout e suite dans l'histoire. Les personnages sont captivants et ce goût de pas assez à la fin de chaque épisode fait toute la magie drama. Je rajouterai que c'est une belle leçon de vie qui nous rappelle que la vengeance ne mène à rien si ce n'est à encore plus de souffrance et qu'à trop chercher le bonheur, on finit par passer à côté sans le voir.

Bref, à voir, à voir !

Repost 0
Published by Shan-In - dans twdrama
commenter cet article
10 septembre 2013 2 10 /09 /septembre /2013 17:38

49-days.jpg

 

Genre :

Fantastique, drame, romance

Nombre d'épisodes :

20

Casting :

Lee Yon Won

Nam Gyu Ri

Jo Hyun Jae

Bae Soo Bin

Jung Il Woo

Seo Ji Hye

 

Synopsis :

Shin Ji Hyun est une jeune femme à qui la vie sourit. Elle est la fille adorée et adulée de ses parents, une amie appréciée et une fiancée choyée. Mais la vie n'est pas que bonheur. Quelques jours à peine après ses fiançailles, elle a un accident de voiture qui la plonge dans le coma. C'est alors qu'apparaît le programmateur de la mort qui lui annonce que son cas est en stand by. Pour sauver sa vie, il lui propose de retourner sur terre pendant 49 jours afin de récupérer trois larmes. Pour se faire, on lui propose d'emprunter le corps de Song Yi Kyung, une jeune femme déprimée et qui est la cause première de l'accident Ji Hyun. Commence alors une quête difficile jonchée de vérités toutes plus difficiles à surmonter.

 

Mon avis :

Que dire ? J'ai aimé mais à savoir pourquoi. LOL ! Je le sais très bien et je vais vous le dire, mais d'abord la note : 08.5/10.

Ce drama est déroutant, drôle et émouvant, mais il y a aussi des invraissemblances, des incohérances qui gachent un peu tout . Les ost sont agréables, mais pas marquants, donc faut-il en parler ? Oui, rien que pour Suh Young Eun. A écouter pour en juger. Les acteurs ont été une grosse surprise. Surtout en ce qui concerne Lee Yon Won (je l'adore !)

480915-49_days20_super.jpgCommençons par le méchant de l'histoire, Kang Min Ho interprèté par Bae Soo Bin. Un acteur qui ne m'a pas marquée plus que cela et un personnage que j'ai en horreur tant il est contradictoire. Que dire de Kang Min Ho ? L'homme qu'on craint toutes de rencontrer un jour. Le caméléon qui endosse le rôle de notre homme idéal rien que pour mieux nous berner. Beurk ! Je ne comprends pas ce ersonnage. Il fait du mal gratuitement seulement parce que la vie ne lui a pas fait de cadeau pour se découvrir un coeur à la fin du drama. Du grand n'importe quoi. Il enchaîne les bassessea avec les gens qui l'aiment : sa fiancée, son meilleur ami, sa mère et sa véritable petite amie. Et le pire, c'est qu'il n'assume pas ses actes. Bref, un personnage peu attrayants.

 

49-Days-49-days-28574598-740-1110.jpgDans la catégorie des méchants, ajoutons Shin In Jung interprètée par la très belle Seo Ji Hye. L'actrice est douée. On entre facilement dans la vie de son personnage même si on ne l'approuve pas réellement. Et puis, un personnage qui reste crédible du début à la fin me fait dire que l'actrice est bonne si ce n'est les scénaristes. Shin In Jung est un personnage attrayant malgré tout . On arrive à la comprendre sans l'approuver. On a tous déjà était envieux d'une personne, de là à manigancer sa défaite c'est autre chose. Ce personnage m'a épatée car a aucun moment je l'ai détesté. On comprend qu'elle est eu envie de vivre la vie de son amie et de lui faire payer son manque de compassion. Il est qu'il n'y a rien de pire que ces gens pleins de bonnes intentions qui vous font croire q'ils vous comprennent et qu'ils sont prêt à tout pour vous alors qu'ils ne savent même pas ce que veut dire le mot souffrir. Et puis, en les connaissant mieux, on se rend compte qu'ils souffrent aussi et on regrette. Ridicule, mais bon ! Bref un personnage qui m'a déroutée parce qu'il est ridicule dans sa vendetta, mais sublime dans ses regrets, dans ses déceptions. Il faut le connaître.

 

49_days-jo-hyun-jae-wallpaper.jpgJo Hyun Jae interprète Hang Kang. Le personnage bâteau. Celui qui doit être là pour donner un semblant de romance dans une trame de vengeance et fantastique qui se suffit à elle-même. L'intrigue n'avait pas besoin de ce personnage romantique baclé avec qui notre héroïne n'aura pas réellement de contact physique. Il nous embrouille et c'est tout. Donc ne nous attardons pas trop sur lui, même s'il faut reconnaître le talent de l'acteur.

jung-il-woo-scheduler.jpgJung Il Woo la petite révélation du drama. Petite car une actrice de talent a su le surpasser est de loin. Il interprète le personnage de Song Yi Soo, le programmateur. On aime d'emblée son côté beau gosse irritant qui apporte une touche comique au drama. On tombe tout de suite sous le charme de son côt bad boy qui cache mal un homme attentionné et sensible. On l'aime même s'il paraît ne pas avoir une grande importance dans l'histoire jusqu'au jour où on apprend ses liens avec Song Yi Kyung. C'est aussi lui la véritable touche romantique du drama et l'apport mélodramatique. On peut donc dire que le drama repose en grande partie sur lui. L'acteur est beau à croquer et à un talent qui ne demande qu'à se développer. Donc à suivre.

49-Days19.jpgNam Gyu Ri est le genre de femme qui a ce type de visage qui vous fait tout de suite la détester ou l'adorer. Elle a cette petite bouille adorable qui vous donne envie de la dorloter ou de la claquer, à choisir. Elle colle parfaitement à son personnage celui de Shin Jin Hyun. Pourtant ce n'est ni le personnage ni l'actrice qui vous marquera le plus. Va savoir pourquoi : Jin Hyun est le stéréotype de la tête à claque : trop naïve, trop bonne poire. Mais malgré tout on l'adore. Elle nous crève le coeur quand elle pleure, elle est attendrissante d'émotion dans son excès de gentillesse, c'est l'amie qui nous manque peut-être. C'est aussi pour ça qu'on prend à ceur tout ce qui lui est arrivé. Et pourtant ce n'est pas elle notre héroïne.

 

49-days-3.jpgLee Yon Won. Juste son nom devrait vous convaincre à regarder ce drama. La révélation à ne pas manquer. L'actrice dont le talent s'est dévoilé ici. Elle porte le drama à elle seule. Qu'elle interprète Song Yi Kyung la déprimée qui passe ses journées à dormir et ses nuits à erre ou qu'elle interprète Shin Jin Hyun la qynamique, toujours enjouée, à meer plusieurs activités en même temps et qui sait se faire aimer de tous, elle nous séduit. Elle s'y prend tellement bien, qu'on se rend à peine compte qu'il y a eu changement d'actrice pour jouer le même personnage. Yi Kyung possédée ressemble comme deux gouttes d'eau à Jin Hyun. Je retiendrais longtemps son nom et sa prestation. C'est elle qui a la véritable histoire d'amour.

Ce drama a su me séduire pour ses imperfections et ses réussites qui se résument à Lee Yon Won. J'ai retrouvé le concept de la série US Drop Dead Diva et c'est ce qui m'a poussée à regarder ce drama.

Le lien qui unit les deux jeunes femmes fait la force de l'intrigue nous entraînant vers un dénouement auquel on ne s'attendait pas. L'histoire d'amour est juste sublime même si elle nous arrache de longs sanglots issus de nos histoires d'amour défuntes. Et cette fin n'attends plus que vous.

Regardez-le et jugez par vous même !

Repost 0
Published by Shan-In - dans kdrama
commenter cet article
15 août 2013 4 15 /08 /août /2013 19:34

bb361.jpg

 

genre :

thriller

 

Nombre d'épisodes :

3

 

Cast :

Han Geu Ru

Kim Jung Tae

Park Hyo Joo

 

Synopsis :

Cha Yeon Jin pourrait être une lycéenne ordinaire, cependant elle est tout, sauf ordinaire. Depuis la mort de sa mère, soucieuse de venger son assassinat,  elle est devenue une tueuse professionnelle.

 

Mon avis :

Un drama très court, qui va de suite à l'essentiel, qui ne laisse pas beaucoup de place à l'émotion, avec de belles scènes d'actions, mais un peu grore et un peu trach. Bref, je mettrai un 6.5/10.

Ce mini drama, mine de rien à russi à me séduire et en même temps il 'a déroutée. J'aime bien l'idée de l'adolescente se transformant en tueuse professionnelle pour venger sa mère.

Little-Girl-K__16.jpgL'actrice, toute nouvelle, se débrouille bien et donne beaucoup de crédit à son personnage. Si bien u'on oublie les autres personnages. La trame e l'histoire se tient du début à la fin, et Han Geu Ru est vraie tout du long

Le grand bémol de ce drama divertissant à souhait reste le trach. On voit trop de seins, des fesses, du sang et des corps par centaines. ça fini par en faire trop. Et puis, ça choque et ce n'est pas de bon goût chez nos amis asiatique. enfin bon, je dis ça, mais je ne dis rien.

Ma nte se justifie au manque d'originalité. On connaît d'avance comment va évoluer l'histoire, on a aucune sur prise et ça c'est dommage.

 

Repost 0
Published by Shan-In - dans kdrama
commenter cet article
8 août 2013 4 08 /08 /août /2013 11:25

1152501.jpg

 

Résumé:

En camp de vacances, Angie, 13 ans, disparaît… Elle revient chez elle, persuadée de s’être seulement égarée quelques heures. En réalité, trois ans se sont écoulés. Trois ans sans le moindre souvenir, si ce n’est de profondes cicatrices aux chevilles et aux poignets, et une étrange bague à l’annulaire. Tout laisse à penser qu’Angela a vécu l’enfer… Mais que s’est-il réellement passé ? Et pourquoi a-t-elle tout oublié ?

 

Mon avis :

Un roman poignant est la seule chose qui me vienne  l'idée une fois ma lecture terminée. Que dire ? J'ai beaucoup aimé cette histoire où l'on voit la protagoniste perdre peu à peu pied. L'auteure, avec beaucoup de talent, nous peint un personnage loin de nos standards. Une jeune enfant qui devient femme sans s'en rendre compte et bien avant d'y être prêtre. Certes, beaucoup des situations présentées ici ne m'ont pas surprise. J'avais deviné beaucoup de choses bien avant qu'elles ne soient dites, mais cela n'enlève rien à la beauté du récit.

Ce qui plaît ici c'est le cheminement de notre protagoniste qui lutte progressivement pour récupérer sa vie sans pour autant vouloir récupérer ses souvenirs. On aimerait savor ce qui lui est réellement arrivé. Mais cette pudeur dans le récit qui nous est fait est ce qui fait le charme de ce roman.

On a un personnage avec une force de caractère inouïe, un auteure qui manie bien les mots, une histoire peu vraissemblable tant elle est cruelle, mais, malheureusement, beaucoup trop de gens vivent ce genre de situation.

Ce qui m'a poussée à le lire, sans aucun doute possible l'aspect mystère qu'on met autout de son amnésie. Ce qui m'as poussée à continuer à le lire : comprendre les méandres de notre cerveau pour venir à préférer zapper une partie de ses souvenirs pour moins souffrir.

Bref, une histoire à découvrir pour les moins sensible d'entre vous !

Repost 0
19 mai 2013 7 19 /05 /mai /2013 21:16

Faith_Big.jpg

Genre :

historique, romance

Nombre d'épisodes :

24

Casting :

Lee Min Ho

Kim Hee Sun

Lee Philip

Park Se Yeong

Ryu Deok Hwan

 

Synopsis :

L'amour peut-il résister au temps qui passe inexorablement ?

Yoo Eun Soo est une trantenaire, médecin et célibataire. Lors d'un congrès de médecine, elle se fait kidnappée par un homme étrange qui la conduit dans un monde tout aussi étrange. Il s'avère que ce jeune homme, le capitaine Choi Young, l'ait ramenée 600 ans en arrière. Coincée dans un monde qui n'est pas le sien, avec des gens dont elle ne sait rien, devant faire attention de ne pas changer le court de l'histoire, au coeur de toutes les intrigues politique, la jeune femme fait tout pour pouvoir rentrer chez elle. Mais pourra-t-elle le faire si son coeur s'attache ne serait-ce qu'à une seule chose dans ce monde ?

 

Mon avis :

Que dire sur ce premier drama historique que j'ai regardé ? Je l'ai adoré du début à la fin et je ne regrette pas d'avoir tenté cette aventure fantastique. Comme une grande épopée, Faith m'a entraînée dans le dédalle de ses intrigues politiques, de ses histoires d'amour et d'amitié. Une véritable aventure humaine qui nous met du baume au coeur, qui nous rappelle que rien n'est du au hasard dans ce monde, qu'on peut chacun trouver sa place, que si on le veut vraiment on peut. Rien que pour tout cela, je mettrai un grand 10/10 à ce drama. un nouveau coup de coeur pour cette année.

J'ai tout aimé dans ce drama à commencer par les costumes d'époque, surtout ceux de la reine du Goreyo. L'image aussi était génial. Comme les costumes, elle y est variée, chatoyante, magique et nous fait rêver. ça donne envie de voyager, ça nous fait voyager. Les scènes de combats sont très bien jouées avec presque pas de faute. Comme la perfection n'est humaine, on ne parlera pas de cela ici, mais du talent des acteurs qui nous ont fait rêver. Rajoutons à tout ceci des ost à couper le souffle. J'en citerai deux : Rumble fish-Love et Carry on de Ali. Une chanteuse au timbre envoutant qui a tout simplement réussi à me séduire. Et puis bien sûr saluons la prestation des acteurs.

Mais tout n'est pas rose dans ce drama majestueux. je noterai en point négatif la disparition prématurée d'un des personnages secondaires, et ce bien avant sa mort véritable dans le drama, mais aussi le manque d'exploitation de certaines émotions comme la perte d'un être cher. Rajoutons aussi que ce baiser qu'on attend tous arrive très tard et qu'il n'en aura qu'un. Pour une romance c'est vraiment dommage. Mais tout cela n'enlève rien à la magie du drama.

Parlons maintenant des personnages.

drama-Faith-lee-minho-copie-1.jpgLee Min Ho interprète avec brio et simplicité le personnage de Choi Young, le capitaine de la garde royal. Il est tout simplement à croquer en costume d'époque et son jeu ne cesse d'évoluer, et ce au fil même du drama. Vous connaissez tous mon amour inconsidérable pour Min Ho, j'ai donc du mal à lui trouver des défauts, mais certaines personnes ont critiqué sa prestation. Je dirai tout simplement qu'il colle parfaitement à son personnage : impassible, froid, distant et têtu au début, il montre plus tard d'autres traits de caractère comme la loyauté, la droiture, la responsabilité, le sens du devoir.

Choi Young est un personnage prévisbe au début, mais qui devient vite complexe. On le voit avec plaisir évoluer. Il passe du soldat blasé par le monde à l'ami fidèle d'un roi qui se cherche. Il adopte plusieurs casquettes sans que cela ne nous défrise. Gros dur au coeur tendre, il est l'ami fidèle dont on rêve, il est le grand frère protecteur qui nous fait parfois défaut, il est le macho entêté qui nous séduit malgré nous, il est le compagnon de route idéal, il est l'ennemi le plus respecter de toute une nation, mais aussi l'homme qu'on rêve toute de rencontrer pour l'aimer malgré tout, malgré nous. Le héros romantique par excellence, Choi Young est l'une des plus grandes réussites de ce drama et on peut saluer la prestation de Lee Min Ho.

a-photo-of-kim-hee-sun.jpgKim Hee Sun interprète, elle, le rôle de Yoo Eun Soo, notre héroïne. Cette actrice a un talent certain dans les scènes comique, sait nous émouvoir dans les scènes tristes et nous entraine avec facilité dans l'univers de son personnage. Ici, on a presque l'impression que ce rôle a été taillée sur mesure pour elle tant elle ne détonne pas. 

Yoo Eun Soo est un personnage adorable qui séduit par sa simple présence. Elle nous conte ici son histoire. Une longue de l'amour qui se solde par la rencontre d'un homme mort 600 ans avant qu'elle ne vienne au monde. dès le départ, elle sait que cet amour est impossible. Elle s'interdit de l'aimer, mais jour après jour, sans qu'elle le veuille, son coeur se laisse un peu plus conquérir. cette femme est véritable boule d'énergie. Elle apparait dans ce monde d'un autre temps en chamboulant tout sur son passage avec sa bonne humeur, son entêtement, son sourire ravageur, sa tendresse, ses peurs, son égoïsme, mais aussi son altruisme. C'est la touche de féminité dans ce monde de brut. Ce personnage est l'aspect comique du drama.

Kim Hee Sun est le pilier du drama et je pense que ce sera la première actrice à autant me marquer alors qu'elle a en face d'elle un Lee Min Ho au meilleur de son art.

PARK-SE-YOUNG-as-Mongol-Princess-Noguk.jpgPark Se Yeong, une actrice au physique plus que plaisant qui interprète le rôle de la reine du Goreyo. A part Yoo Eun Soo, tous les autres personnages du drama sont peu expansifs dans l'expression de leurs sentiments. Ils ont tendance à être renfermés car ils vivent à une époque où la pudicité prime.

La reine est sans aucun doute possible le personnage le plus attendrissant du drama. Sa romance avec le roi nous refile des frissons tout du long et on ne regrettera qu'une chose : le fait qu'ils ne s'avouent pas réellement leur sentiment, même si tous leurs gestes l'ont fait depuis longtemps.

533584_430352503718574_2100790804_n.jpgRyu Deok Hwan interprète le rôle du roi. L'acteur nous surprend ici en interprétant un personnage peu valorisant, mais le rendant très attachant.

Outre sa romance plus que kawaï avec la reine, ce roi caméléon nous séduit malgré nous. D'abord froussard, il devient courageux, il grandit pour découvrir l'amour, valeureux, diplomate, politicien chevronné, stratège incontesté. Il nous séduit quoiqu'il fasse et fait vibrer notre fibre maternelle. Cette facilité qu'il a à reconnaître la moindre de ses faiblesses, le rend humain et on se prend à rêver d'un dirigeant identique pour le bien de notre nation. Gong Min est un roi comme on aimerait en voir plus. Tout en indécision, en doute, en faiblesse et qui s'assume tel qu'il est et qui ne demande qu'à changer. Sa relation avec la reine est juste sublime de maladresse et de tendresse mal cachée. Petit en taille, mais d'une grandeur d'âme hors du commun. Un personnage qu'on voit évoluer au fil des épisodes pour devenir un grand roi.

Ryu Deok Hwan interprète ce personnage avec simplicité, le faisant sortir de l'enfance pour devenir homme. Il marque par son physique so kawaii et son jeu d'acteur riche et varié. Bref, un acteur à connaître.

Tous les personnages sont à connaître, mais on ne peut parler d'eux tous en un seul article. je dirai pour conclure sur les personnages que même les méchants nous attendrissent par leur quête irraisonnable et qu'on n'arrive pas vraiment à les détester.

Outre les deux romances, apprécier sans honte l'amitié du roi et de Choi Young et toutes les relations créées pour nous divertir dans ce drama.

Je concluerai en disant que ce drma m'a touchée car Yoo Eun Soo touche un point sensible : quand on a trouvé l'amour, doit-on le laisser partir juste parce que c'est impossible ou peut-on s'accrocher à l'espoir d'une fin heureuse ?

bref régalez-vous!

Repost 0
Published by Shan-In - dans kdrama
commenter cet article
13 avril 2013 6 13 /04 /avril /2013 20:04

Photo : Jayesslee Cover : Janice et Sonia des jumelles aux timbres envoutants. Moi j'adhère à leur musique que ce soit des reprises ou des compos persos. Trop fort de nous enchanter avec deux voix mélodieuses et une guitare. Australiennes, mais aussi sud coréenne de part leurs parents, elles amènent dans leur musique un peu de ces deux nationalités. Elles sont à connaitre !

 

Janice et Sonia des jumelles aux timbres envoutants. Moi j'adhère à leur musique que ce soit des reprises ou des compos persos. Trop fort de nous enchanter avec deux voix mélodieuses et une guitare. Australiennes, mais aussi sud coréennes de part leurs parents, elles amènent dans leur musique un peu de ces deux nationalités. Elles sont à connaitre !

La chanson que je préfère : leur reprise de Gangnam style de Psy. Elles y donnent un côté plus soul qui m'enchante, en font presque une chanson douce et triste.

How can i not est l'une de leur compo perso est elle est à l'image de leurs reprises : une pure merveille.


 



Repost 0
Published by Shan-In - dans k-pop
commenter cet article
13 avril 2013 6 13 /04 /avril /2013 19:44

Ali

une chanteuse qu'on se doit de connaître tant son histoire est poignante. Elle a écrit une chanson sur le viol d'une jeune fille, condamnée par la société car faisait plus souffrir qu'autre chose. Lors de ses excuses on apprend qu'elle même a été violée. Quel monde horrible !

Cette chanteuse de talent a une voix que je qualifierai de grave qui émeu bien malgré nous et qui peut faire voyager les plus sensibles d'entre nous. 

Elle chante entre autre chose l'ost de Faith, Carry on. Cette chanson est juste sublime. Elle est émouvante et c'est une déclaration d'amour comme on aimerait en entendre plus souvent. Autre chanson pour laquelle j'ai craqué, I'll be damned qui raconte l'histoire d'un couple qui continue à s'aimer après la séparation et qui parle des regrets. Bref, une chanteuse à connaître absolument.

Photo : une chanteuse qu'on se doit de connaître tant son histoire est poignante. Elle a écrit une chanson sur le viol d'une jeune fille condamnée par la société car faisait plus souffrir qu'autre chose. Lors de ses excuses on apprend qu'elle même a été violée. Quel monde horrible !

Repost 0
Published by Shan-In - dans k-pop
commenter cet article
27 mars 2013 3 27 /03 /mars /2013 21:26

hsm6b4.jpg

 

Genre :

Policier

 

Nombre d'épisodes :

24

 

Cast : 

Vic Zhou

Mark Zhao

Ivy Chen

Janine Zhang

Allen Zhao

 

Synopsis :

Chen Zai Tian, alias Pi Zi, est un jeune policier du district nord qui se fait transférer au district sud après avoir couché avec la fille du chef de la police. Il s'agit d'un homme qui se prend peu au sérieux et dont le passe temps favoris est de courtiser les femmes.

Wu Ying Xiong est un jeune policier de la brigade criminelle du district sud. Pour lui, seule sa carrière compte et il la mène comme le reste de sa vie, sans faire de concession. Il n'y a pas de gris dans sa vie tout y est noir ou blanc.

Tout bascule pour nos jeunes "héros" le jour où ils commencent à travailler ensemble. Imperceptiblement, leur relation va influencer l'autre jusqu'au jour où ils sont confrontés à une série de crime que tout relie à la San Lian Hui, une triade très côtée, dont la fille du chef est devenue une amie du joyeux duo. Ce triangle, tantôt amicale, tantôt amoureux, les mènera d'enquêtes à enquêtes jusqu'à ce que tout ce dont ils étaient certains devient flou.

 

Mon avis :  

Un drama plaisant, addict à des moments, avec des réussites et des râtés, mais un suspens qui décoiffe. Pour moi, une révélation de l'art dramastique des taiwannais, mais je contenterai d'un 7.5/10 pour toutes ses imperfections. Je suis peut-être dur vu la qualité du drama, mais j'ai vu tellement en policier ces derniers mois que je ne peux lui mettre plus.

Parmi les plus de ce chef d'oeuvre de son année de sortie, je parlerai de l'opening et de l'ending qui décoiffent et enchantent en même temps. enfin un drama où le thème musical principal reste très rythmé du début à la fin, qui ne tombe dans le dramatique, mais qui exprime une vive colère. A connaître et même si je les ai sur mon ordi je serai incapable de vous en donner les titres ou encore les chanteurs.

Autre point positif, la qualité de l'image. le réalisateur, comme dans le reste du drma, joue à merveille avec les ombres et les lumières. Sans en faire une étude théorique, on peut dire que le black & white est présent dans tous le drma : jeu de lumière, costume, musique qui sont en parfait accord avec l'humeur de nos héros. On peut aussi ajouter un scénario intéressant, des personnages riches et un suspens omniprésent qui suscite la curiosité du télespectateur.

Côté points négatifs, je commencerai par le foisonnement de personnage. Il y en a trop. Du coup, pas le temps de s'attacher à eux ou encore de leur trouver une quelconque utilité pour le reste de l'intrigue. Trop de suspens aussi. C'est bien de nous mettre en haleine comme ça, mais cela crée des longueurs dont on se serait bien passé et qui ne nous passione pas réellement. Je rajouterai aussi que toute la première partie du drama n'est pas rès intéressante. on y pose les jalons de l'intrigue en nouant des relations plus que complexe entre notre quatuor de tête pour nous laisser sur notre faim à la fin du drama. Donc des passages complètement inutiles comme la "romance".

Allons maintenant du côté des personnages :

526fz_480x270_24n2tq.jpg Vic Zhou tient le rôle phare. Il interprète avec brio le personnage de Pi Zi en étant hilarant au début, attendrissant au milieu, irritant au moment du dénouement et fidèle à lui même à la fin. Ce personnage est complexe, se révélant être le plus humain de tous. Il se cherche tout du long et quand on connait son histoire, on comprend mieux pourquoi. Dans ce rôle, Vic Zhou est très séduisant. Je ne le connaissais pas et il est devenu un véritable coup de coeuur artistique. Il a un jeu varié qui plaît ou déplaît mais qui ne laisse pas indifférent. Son faciès, avec cette paupière droite un peu tombant, colle bien avec l'histoire de son pa=ersonnage, le rendant encore plus crédible. Bref, une prestation remarquable pour un personnage bien écrit et qui nous marque.

 

Mark_Zhao.pngMark Zhao est l'acteur à découvrir dans ce drama. Il interprète le rôle de Wu Ying Xiong. Ce personnage est à l'opposé de celui de Pi Zi. Pragmatique, bougon, taciturne, têtu, macho, il a tout du mec qui nous défrise et pourtant il est à tombé. Bien que peu crédible dans les larmes et dans l'émotion, Mark Zhao nous séduit ici par son physique, ses talents au combat et un jeu correct. Son personnage, d'abord trop prévisible, nous exaspère pendant une bonne moitié du drama. La loi et la justice avant tout et le reste après. Il en devient à ressembler à une machine et c'est pour cela que sa réplique que je préfère est la suivante : "Il faut croire que je ne suis qu'un homme". Mais dans les derniers épisodes, ce personnage évolue, nous montrant une facette plus humaine qui nous amène à l'apprécier et à souffrir avec lui. Pour tous ses changements réussis, je dirai que Mark Zhao est un acteur de talent ou tout du moins qui promet. Petites anecdotes, dans ce drama,il aura la scène la plus hot et il joue avec son père, Allen Zhao qui interprète le rôle du capitaine du district sud. Dieu, merci, aucune ressemblance physique !black-white-22-drama-partie-2_53z91_25cwwf.jpg

Ivy-Chen-01.jpgIvy Chen joue dans Black and White le rôle de Chen Lin, la fille du chef de la triade. Après une rencontre rocambolesque avec nos policiers de chocs, la jeune femme deviendra très intime avec eux au point où on se demande avec lequel des deux va-t-elle finalement finir. Leur amitié est semé d'embûches et c'est peut être pour cela que ce triangle amical et amoureux est si beau.

Ivy Chen est une très belle actrice avec un jeu varié qui séduit le téléspectateur. elle sonne vrai tout du long sans tomber dans le too much. C'est un vrai bol d'air frais dans l'univers des twdrama. Un peu réfractaire au début, j'avoue que je l'apprécie de plus en plus, même si jusqu'à la fin je ne comprendrai pas pourquoi avoir noué des liens si ambigüs entre les trois personnages. Chen Lin a sa place dans l'intrigue puisque tout part d'elle, mais niveau romance ils auraient du s'abstenir.

janine.jpgJanine Zhang, une de mes actrices préférés rencontrée dans  Happiness is like a sunny day . Franchement, je l'aime trop. Elle est belle et a beaucoup de talent. Le personnage qu'elle campe ici est Lan Xi Yin. Au premier abord destabilisante par sa froideur, ce personnage finit par nous séduire car dans ses silences c'est lui le plus humain de tous. Ce personnage est attendrissant et mag,ifique. Magnifique de bonté, de beauté, de simplicité, de charisme et de solitude. Dès les premiers épisodes on surprend son béguin pour l'un de nos héros, mais jusqu'à la fin, il n'y aura aucun rapprochment entre les deux, au contraire ils s'éloigneront. Alors qu'elle se rapprochera, sans qu'on s'y attende réellement, sans que ce soit ce à quoi on pense, de l'autre protagoniste. Pour être franche, les deux personnages les plus humain de ce drama finissent par se rencontrer, se connaître et s'apprécier. Des âmes soeurs qui ne flirtent pas ensemble et ça c'est touchant. Juste une belle histoire d'amitié. Pour terminer, je dirais juste que son talent ici est confirmé car elle réussi dans un tout autre registre.

52yzh_480x270_253oip.jpgMon petit coup de coeur : le personnage Da Yan, le bras droit du chef de la triade. Regardez-bien ! vous le connaissez déjà. Nous l'avons rencontré dans  Fated to love you . Il m'a scotchée ici par son aspect sexy et viril. Moi perso, j'ai été séduite et je me suis dit que même si je ne retenais pas son nom que je devais retenir son visage car c'est un acteur de talent. Bravo, le pari n'était pas facil !

Une première réussie dans le genre pour les taiwannais avec des scènes de combat époustouflantes, mais qui n'égale pas encore le talent atteit par les coréens avec  Iris.


Repost 0
Published by Shan-In - dans twdrama
commenter cet article
20 février 2013 3 20 /02 /février /2013 07:39

Rich-Man-Poor-Woman-japanese-drama_Ishihara-Satomi_Aibu-Sak.png

Genre :

comédie romantique

Nombre d'épisodes :

11

Cast :

Oguri Shun as Toru Hyuga

Ishihara Satomi as Makoto Natsui

Aibu Saki as Asahina Yoko

Iura Arata as Asahina Kosuke

 

Synopsis :

À seulement 29 ans, Toru Hyuga est un homme riche. Il a d'abord commencé par ouvrir un site internet et son hobby lui a vite permis de gagner beaucoup d'argent. Il abandonna alors l'école et forma avec son ami, Kosuke Asahina, l'entreprise Next Innovation.
Il est maintenant le patron d'une entreprise qui a beaucoup de succès et où les jeunes souhaitent le plus y travailler.

Cependant Toru Hyuga possède un trouble, en effet, il est incapable de retenir le prénom ni le visage de quelqu’un. Il se méfie de tout le monde et est à la recherche de sa mère, Chihiro Sawaki, qui l'a abandonné, il y a quelques années. 

Makoto Natsui est une étudiante à l'université de Tokyo qui possède une mémoire impressionnante. Cependant après avoir passée plusieurs entretiens elle n'arrive toujours pas à trouver un emploi. Un jour, Makoto Natsui voit un magazine contenant un entretien de Toru Hyuga. Après avoir fait plusieurs recherches sur la société elle assiste à la représentation de nouvelles recrues deNext Innovation

Que va-t-il alors se passer pour Makoto Natsui? Réussira-t-elle à se faire embaucher?

Source Nautiljon

 

Mon avis :

Que j'aime me plonger dans un jdrama après avoir subi un maëlstom d'émotion à travers de multiples kdrama. Rich man, poor woman ne sera jamais mon drama préféré, mais restera un véritable coup de coeur rien que pour la présence de Oguri Shun. Mais il n'y a pas que lui. J'ai aimé les acteurs de ce drama, l'intrigue et cette romance qui prend tout son temps pour s'installer est un vrai régal. Rien que pour tout cela je lui mettrai un 8/10. Certains penseront que je surnote un peu, mais j'assume mes goûts et j'ai vraiment apprécié ce drama.

Les ost ne marquent pas vraiment, mais sont beaux quand même et adaptés à l'intrigue. Petit bémol de ce drama reposant et appaisant reste les personnages secondaires. Kosuke et sa soeur sont sans consistance et appauvris l'intrigue, mais bon on aime quand même ce drama. Autre petite chose un peu ennuyeuse le monde du travail qui monopolise le trois-quart de l'intrigue. Cela reste intéressant, mais on a plus l'impression de regarder un drama sur le monde du travail qu'une intrigue amoureuse, mais l'évolution des personnages dans ce monde particulier reste attrayant.

Parlons un peu des personnages.

163382_515041721860821_1546146718_n.jpg Oguri Shun campe le personnage principal, c'est-à-dire celui de Toru Hyuga. C'est un personnage atypique qui déroute et qui nous séduit tout en même temps. Ce jeune chef d'entreprise au trouble psychique particulier nous attendrit avec son sourire si charmeur et ses gaffes. Associable à souhait, on aime le voir apprendre à grandir au contact de notre héroïne, apprendre à aimer les gens qui l'entoure, mais surtout apprendre à se connaître et changer d'attitude pour répondre à l'admiration que lui porte son entourage. C'est un personnage plaisant qui nous rebute au départ pour ensuite nous séduire au plus haut point. On peut attribuer cette prouesse aux scénaristes, mais je pense que Oguri Shun y est pour beaucoup. Je sais c'est mon acteur préféré et que je ne suis pas très objective, mais je le trouve trop beau dans ce drama. En outre, son jeu a pris de la maturité ce qui le rend encore plus irrisistible. Beaucoup l'ont trouvé limite dans son jeu, mais moi je pense qu'il a appris certaines subtilités qui rend son visage encore plus expressif et son jeu plus plaisant. Je ne saurais l'expliquer, il faut donc le voir pour comprendre.

natsui.jpgSatomi Ishihara est une très belle actrice qui vous séduira aussi bien avec son physique agréable de petite fille sage et son sourire aux lèvres pulpeuses. Oui, je l'avoue, les lèvres de cette actrice m'ont intriguée tout au long du drama. Peut-être parce qu'elles sont trop épaisses ou peut-être parce qu'elle avaient l'air vraiment trop sèches. Mais bon, ne nous arrêtons pas à là.

Dans Rich man poor woman, elle interprète le rôle de Matsuko Natsui. Cette étudiante qui cherche désespérément un emploi à mi temps se sert de ce qu'elle sait du passé de Hyuga pour entrer dans son entreprise. dans un premier temps on pourrait la prendre pour une manipulatrice, mais en réalité c'est une bonne poire, ou du moins la gentillesse réincarnée. C'est le personnage type féminin qui a le don de vous esaspérer. Trop gentille, trop niaise, trop altruiste, bref, tout ce que vous n'êtes pas à cause d'une société trop cruelle et tout ce qui fait le charme indiscutable de ce genre de personnage. C'est la touche fiction de l'intrigue.
Satomi, je pense, est une actrice douée car elle a réussi à me séduire dans toutes ses mimiques, sauf dans ses fous rire. Quand elle pleure, elle est juste sublime et dans le rôle de l'amoureuse timide elle nous fait vibrer. Bref, une actrice à découvrir et à apprécier dans d'autres drama.

kosuke.jpgKosuke est le personnage le plus rebutant de cette histoire. On ne comprend pas bien ses motivations, on ne saisit pas ses intentions, on ne sait pas sur quel pied danser avec lui. C'est peut-être pour cela que ce personnage nous perturbe autant car il semble mal travaillé et en même utile à l'intrigue. Je m'explique : Kosuke trahit ceux qui l'entourent et jusqu'à la fin on ne sait pas pourquoi, mais sans cette trahison notre personnage principal n'aurait pas pu évoluer comme il l'a fait et l'histoire n'aurait eu lieu d'être. Iura Arata interprète ce personnage comme il peut. Kosuke est si insaisissable qu'il est normal que l'acteur semble si perdu. Il a un physique, ici, qui correspond tout à fait au personnage. Bien que ce personnage ne vous plaira aucunement et que ses différentes transformations, ange/démon, démon/ange, ne vous toucheront nullement, vous le remercierez d'avoir été là car sans lui ce drama n'aurait pas été.

aibu.gifYoko est un personnage attendrissant et c'est déplorable de la voir si peu. Elle est très belle aussi bien dans le rire, dans la colère que dans les larmes. Elle est classe dans tout le drama, mais... mais on ne s'attache pas vraiment à elle. On la déteste quand elle séduit Toru, on la plaint en même temps car on sait, dès la première rencontre de nos protagonistes, qu'une véritable alchimie les unis, Yoko n'a donc aucune chance. Et puis c'est un personnage si peu intéressant qu'on se lasse vite d'elle. En outre, tout au long du drama on ne connait même pas son prénom. Aibu Saki sublime ce personnage si peu intéressant. C'est une actrice intéressante que j'ai hâte de voir à nouveau.

Les autres personnages ne méritent pas mon attention, non pas à cause du jeu des acteurs qui sont doués, mais à cause de leur manque d'intérêt dans l'intrigue.

Dans cette intrigue on apprend ce que c'est que la véritable amitié et ce que l'amour peut nous pousser à faire pour l'autre. La scène du baiser est juste sublime et Oguri Shun est transcendant.

à regarder !

Repost 0
Published by Shan-In - dans jdrama
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de Shan-In
  • Le blog de Shan-In
  • : Ce blog prend un nouveau départ. Il est essentiellement consacré à mes deux passions : la lecture et la tv asiatique. Alors régalez-vous!
  • Contact

Recherche

Catégories